Lundi 25 Janvier 2021
Vous êtes ici : Accueil» Histoire & patrimoine» Histoire
Histoire

Les premières informations sur SURY LE COMTAL datent de 1092 avec la construction d'un prieuré par Guillaume Ier, dit l’Ancien, Comte de Forez.Au début du XIe siècle SURY était une ville fortifiée dont il existe encore des vestiges aujourd’hui elle fût la résidence des Comtes du Forez qui y construisirent un château dont la fin de la construction remonte à l’an 1 079. Il était ceinturé de remparts assurant la protection de cet ensemble. Autour des remparts avaient été creusées des douves profondes alimentées en eau par le bief des moulins, aujourd’hui appelé le Béal.

Fortifications
Vue de la Ville et Château de Sury le Comtal en 1460 : dessin de Louis Boudan

Au XIVe siècle, une grande fête est donnée au château à l'occasion du départ aux croisades de Jean 1er. Cette fête fut finalement un drame car lors du bal, le plancher céda sous le poids des nobles de la région, faisant de nombreuses victimes.
L'expression « la danse du Forez » qui désigne un épisode malchanceux après une période de bonheur est née de cette tragédie.
Le château propriété des Comtes du Forez, puis du Connétable de Bourbon, devint celle du roi de François 1er en 1 523.
Le marquisat de SURY a fait partie du domaine Royal jusqu’au début du XVIIe siècle. Plusieurs Rois de France y séjournèrent tels qu'Henri III , Henri IV, et certainement François 1er lors d’un voyage dans la région.

Par la suite le Château devait appartenir à de grandes familles... Au XVe siècle, le domaine de SURY passait par mariage à la maison DE BOURBON et y restait jusqu’en 1523, année ou a la suite de la trahison du Connétable de Bourbon, François 1er confisquait ses biens au profit de la couronne. SURY faisait alors parti du domaine royal.

En 1609 Henri IV échangeait le domaine de SURY contre diverses terres à FONTAINEBLEAU et un riche personnage du Forez, Jacques DE LA VEUHE, en ayant fait l’acquisition, procédait à la construction de l’édifice actuel dans le style du début du XVIIe siècle. Il passait ensuite dans les familles DE SOURDIS qui y firent réaliser la décoration par Claude DESIRE. Malheureusement en 1937 une partie du château est ravagée par un terrible incendie resté gravé dans toutes les mémoires des anciens SURYQUOIS.